Je suis passionnée de beauté depuis toute jeune, j'ai souhaité en faire mon métier (BTS esthétique) et me voilà finalement blogueuse beauté. Mais pas que. Bienvenue à vous dans mon univers.
Image Alt
 • Beauté  • Pourquoi j’ai dis STOP à Bi-Oil
Pourquoi j'ai dis stop à bi-oil

Pourquoi j’ai dis STOP à Bi-Oil

Pourquoi j'ai STOP à Bi-Oil

Les huiles, végétales notamment, font de plus en plus partie des produits que j’aime utiliser, vous commencez peut-être à le savoir. Que ce soit pour les cheveux, le visage, le corps, je me concocte une petite collection pour me chouchouter. Toutefois, de temps à temps, avoir sous la main une huile à tout faire, tout prête, c’est bien pratique aussi. L’huile Bi-Oil m’a accompagné quelques temps et comme vous pouvez le voir, j’ai stoppé net son utilisation. Je vous explique pourquoi.

Pourquoi j'ai STOP à Bi-Oil

Cela faisait un petit bout de temps que je la convoitais, entre la publicité à la télé (que je ne vois plus d’ailleurs) et les avis sur la blogosphère, je voulais me faire mon propre avis. J’ai donc saisi une opportunité (partenariat) pour craquer pour ce mini flacon plein de promesses.

Le packaging est assez sobre, simple, sommaire et minuscule : un flacon en plastique, transparent, doté d’un bouchon blanc. Pas de flacon pompe ni d’embout pulvérisateur, ce qui n’est pas forcément pratique pour utiliser et doser au mieux une huile de soin. Qu’en dites vous ?

Pourquoi j'ai STOP à Bi-Oil

Les promesses de Bi-Oil

Cette huile multi-taches est destinée à corriger et traiter les irrégularités de la peau de type vieillissement, déshydratation, vergetures et cicatrices.

Il aide à améliorer l’apparence des anciennes et nouvelles cicatrices. Il réduit le risque d’apparition de vergetures pendant la grossesse, les prises de poids rapides et atténue également les vergetures déjà existantes. Il améliore l’apparence des taches pigmentaires et ses différents actifs participent à réparer la barrière lipidique des peaux déshydratées.

Les différents ingrédients qui composent ce soin contribuent à agir sur toutes ces altérations cutanées.  Sauf que, lorsque je me suis réellement penchée sur sa formulation, j’ai décidé d’arrêter de l’utiliser. Elle n’est pas aussi naturelle que ce qu’on peut lire, entendre ou nous faire croire. De plus, quelques zones d’ombres subsistent et ça me freine totalement.

Paraffinum Liquidum, Triisononanoin, Cetearyl Ethylhexanoate, Isopropyl Myristate, Retinyl Palmitate, Helianthus Annuus Seed Oil, Tocopheryl Acetate, Anthemis Nobilis Flower Oil, Lavandula Angustifolia Oil, Rosmarinus Officinalis Leaf Oil, Calendula Officinalis Extract, Glycine Soja Oil, Bht, Bisabolol, Parfum, Alpha-Isomethyl Ionone, Amyl Cinnamal, Benzyl Salicylate, Citronellol, Coumarin, Eugenol, Farnesol, Geraniol, Hydroxycitronellal, Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde, Limonene, Linalool, CI 26100.

Pourquoi j'ai STOP à Bi-Oil

Pourquoi j’ai cessé de l’utiliser

Les différents ingrédients naturels ventés par la marque sont bien au rendez-vous :  Huile de Calendula, Huile de Lavande, Huile de Romarin et Huile de Camomille ; en milieu de liste. Ce qui d’un point de vue efficacité devrait être une bonne chose. Je ne remet pas ça en question. En revanche, c’est sur l’appellation française donnée à ses extraits végétaux que j’émets un doute. L’enseigne traduit Anthemis Nobilis Flower Oil par huile de Camomille alors qu’il s’agit en réalité de l’Huile Essentielle de Camomille. Il en est de même pour Lavandula Angustifolia Oil qui correspond à l’Huile Essentielle de Lavande et Rosmarinus Officinalis Leaf Oil qui représente l’Huile Essentielle de Romarin.

Étant enceinte, cela m’a suffisamment refroidie pour que je suspende toute application de cette huile révolutionnaire. La marque affirme sur son site internet qui n’est pas des plus riche en information que : « Le profil toxicologique, la structure chimique, le niveau d’inclusion et le niveau total d’exposition quotidienne de chaque ingrédient utilisé ont été évalués et jugés sûrs pour l’utilisation (y compris chez les femmes enceintes). »

Avec trois Huiles Essentielles aussi puissantes que celles présentent dans ce soin, en bonne quantité au vue de leur position dans la liste INCI, je me permet de douter de l’innocuité de Bi-Oil. De plus, pourquoi ne pas écrire noir sur blanc dès le départ que les extraits naturels présents dans le soin sont en réalité des Huiles Essentielles. C’est tout de même, il me semble une information extrêmement importante. Je ne veux pas être paranoïaque mais est-ce parce que les femmes enceintes sont les premières concernées par les vergetures, traitement principal de Bi-Oil ?

J’ai préféré ne prendre aucun risque pour le bébé et j’ai interrompu aussi vite que possible la cure. Premier, deuxième ou troisième trimestre, peu importe. Je finirai mon flacon une fois que j’aurais accouché pour ne pas gaspiller. Car le reste de la composition, aussi verte soit elle aux yeux de La Vérité sur les Cosmétiques, me laisse perplexe.

En effet, l’ingrédient majeur de cette huile miraculeuse est de la Paraffinum Liquidum, autrement dit la Paraffine Liquide, un dérivé de l’industrie pétrochimique ! Or, les produits pétroliers sont connus pour former une pellicule à la surface de la peau, ce qui obstrue les pores et nuit à la respiration naturelle. Non seulement, la paraffine emprisonne la saleté et les bactéries, mais elle freine aussi l’absorption des autres produits qui entrent normalement dans la composition des cosmétiques. Sans compter qu’elle peut également provoquer des réactions allergiques et une sécheresse cutanée. Alors oui, dans un premier temps, la peau déshydratée semble se porter à merveille, se régénérer, être plus hydratée ; mais tout ceci n’est qu’illusion, éphémère et cache misère.

De plus, noter la présence d‘ingrédients allergènes comme le BHT, l’Hydroxycitronellal et l’Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde… la fausse présence de Vitamine E dans le sens où elle n’est pas réellement ici pour son pouvoir anti-oxydant mais pour jouer son rôle de conservateur naturel… Autant d’éléments qui ne me donnent pas envie d’aller plus loin dans ce test.

Pourquoi j'ai STOP à Bi-Oil

Cette huile a beau être réputée et récompensée par tous les prix du monde, mon avis reste ce qu’il est : cette huile n’est pas réellement ce qu’elle prétend être. La marque manque de transparence et de clairvoyance et n’a même pas daigné répondre à mon mail concernant la composition du produit. Les Huiles Essentielles sont à proscrire pendant la grossesse, j’ai du mal à croire qu’avec de telles quantités dans ce soin, il n’y ait pas de risque. Je préfère être parano, prévenir que guérir. Et puis, tous ces bienfaits ne sont qu’illusoires : la paraffine liquide joue très bien son rôle. Vous comprendrez que ce n’est même pas son efficacité que je remet en question quoique un peu mais sa formulation.

Et vous les filles ? Vous connaissez Bi-oil ? Vous l’avez testé, aimé ?

Jennifer : femme / maman / épouse / freelance / rédactrice web / blogueuse / beauty-addict / passionnée de photos / chiante et impatiente / mais bienveillante.

Commentaires
  • Ce manque de transparence est vraiment dommage … je comprends ta déception :(
    Je ne craquerai pas rien que pour le principe.
    Bisous ma douce
    Prends soin de toi <3

    21 avril 2017
  • Coucou ma belle !

    Comme toi, j’ai voulu tester cette huile car j’en avais entendu beaucoup de bien. J’ai terminé le flacon car je l’ai trouvé agréable à utiliser mais j’ai été déçue par sa composition.

    Ton article est très bien fait et très bien écrit !

    Gros bisous et très bonne journée ! ♥

    21 avril 2017
  • Hello ma belle,
    J’ai aussi cette huile mais la compo m’a franchement rebutée car je m’attendais à quelque chose de plus clean, du coup, je ne m’en sers plus, et de toute façon je l’avais prise pour atténuer cicatrices et vergetures et je n’ai pas vu la différence :/
    En tout cas c’est bien triste de faire croire à quelque chose de clean et naturel alors qu’en fait pas du tout…
    Plein de bisous ma jolie et merci de ta franchise ! <3

    21 avril 2017
  • Coucou!
    Je connaissais cette huile de réputation mais je n’avais jamais testé!
    Je comprends ta déception, je n’aime pas du tout ce genre de communication et ce manque de transparence !
    Bisous

    21 avril 2017
  • D’ailleurs je crois qu’en venant en France, ce produit a perdu un O . Ça s’appelait Bio-oil et ça a dû changer de non en Bi-oil car ça n’a rien de bio ! Du beau greenwashing et comme tu le dit bien, aucune transparence !
    Aurélie de latomatesevade.com

    21 avril 2017
  • Je dois dire que à chaque fois que je vois la pub Bioil à la TV, ça m’agace car l’huile minérale n’a jamais été une vraie solution en cas de peau déshydratée… Quand aux huiles essentielles, je tombe de haut car je ne savais pas qu’il y avait dedans. Effectivement c’est totalement proscris pendant les trois premiers mois de la grossesse et à mon sens, à éviter tout simplement enceinte! Le fait que la marque ne communique pas dessus ni ne met de mise ne garde sur le flacon me choque!

    21 avril 2017
  • Je découvre ton blog aujourd’hui et cet article en particulier. Et, je dois dire, que je le trouve excellemment bien rédigé et très intéressant. Tu mets en évidence des choses auxquels on n’aurait certainement pu passer à côté et ton billet, dans son intégralité, est parfaitement construit.
    Je reviendrais forcément par ici :)
    A bientôt

    21 avril 2017
  • Coucou !
    Je suis vraiment choquée après la lecture de ton article je ne m’attendais pas du tout à ça !
    Pour moi bi-oil est vraiment conseillé pour les femmes enceintes et femme enceinte et huile essentielles c’est totalement interdit…
    Rolala c’est tellement dommage merci beaucoup de nous avoir éclairé la dessus…
    Bisous !

    21 avril 2017
  • Super article ma belle. Tres belle présentation et un avis réel qui fait plaisir !

    Des bisous :)

    21 avril 2017
  • Je ne connaissais absolument pas cette marque, ni ce produit. Et, aux vues de ton article je pense que je ne craquerais pas pour un flacon haha !
    Merci pour ton avis

    21 avril 2017
  • J’ai testé la BIO OIl son premier nom, et la Bi-OIl son nom actuel. Je ne sais pas si ils ont changés des ingrédients mais je vois moins résultat sur celui que j’ai actuellement.
    Personnellement je lorgne sur les produits Aroma Zone de plus en plus, car je ne vois pas énormément de résultats avec la Bi-OIl, quelques tâches ont disparus mais les plus répandues ont du mal à s’estomper. Je ne gâche rien, et vu que je l’ai bientôt finis je vais aller au bout. Peut-être que j’aurais de bons résultats jusque là ^^

    En tout cas merci pour cet article, qui je l’avoue freine un peu :)

    Bisous x.

    22 avril 2017
  • Hello,
    Alors oh que oui je l’a connais et même que j’ai dû l’arrêter, je suis allergique à certains produits (surtout alcool) mais autres irritants aussi, et je n’ai pas supporté bi-oil…. Donc mon flacon est quasi plein, mais dans le placard….

    22 avril 2017
  • Coucou ma belle !
    J’espère que tu as passé un bon week-end ! Pour ma part je n’ai jamais testé Bi-Oil mais je comprends ta déception vis à vis de ce produit !
    A très vite, bisous ♥

    23 avril 2017
  • LEROY

    REPLY

    Merci pour cet article ! J’ai effectivement été alertée par la présence d’huiles essentielles qui n’est pas du tout claire dans ce produit…
    Je suis enceinte et je l’ai utilisé sur conseil d’une amie durant 2 mois avant d’avoir été mise en garde (pendant mon 2eme et mon 3eme mois de grossesse) du coup je culpabilise, j’espère que cela n’aura pas affecté mon bébé… Je suis dans mon 4eme mois, j’ai arrêté d’en mettre mais j’ai peur des conséquences que son utilisation pourrait avoir. Pensez-vous quelles puissent être importantes surtout en début de grossesse (utilisation 1 fois par jour le soir sur le ventre les hanches et la poitrine) ? On ne connaît pas les dosages de ces HE dans ce produit…
    Merci à vous si vous pouviez me rassurer…
    Bonne soirée !!

    26 novembre 2017
  • J’étais bien tentée par cette huile et j’ai vu sa composition! Rien que le premier ingrédient m’a refroidi. Je n’ai pas été plus loin ça m’a suffit lol

    1 avril 2018
  • Joanna

    REPLY

    Merci pour cet article. J’avais exactement les mêmes doutes sur les ingrédients de cette huile. Je suis également enceinte, et je ne l’acheterai sûrement pas.

    10 mai 2018
  • Morgane

    REPLY

    Bravo pour ton article !
    À chaque fois que je vois la publicité passer je suis hors de moi. Et travaillant en maternité, je peux aussi dire que nous reçevons des échantillons de bi oil à donner aux mamans et futures mamans !
    À aucun moment on ne parle de la composition, seulement des effets « miracles » de cette huile. J’étais moi même persuadée qu’il s’agissait d’huile végétale en ingrédients principal avant de voir qu’effectivement c’était de l’huile minérale. Première déception. Puis je me suis aussi posée la question quant aux huiles essentielles, je n’ai aucun problème avec cela mais pendant une grossesse j’ai toujours préféré les éviter. Et puis j’ai vu BHT. J’ai acheté un livre sur les perturbateurs endocriniens récemment et ce cher bht en fait parti, en plus d’être suspecté comme cancérigène et repro toxique. Mais il n’y a pas encore assez d’études sur le sujet pour le classer comme tel. Cependant il est très proche au niveau moléculaire du bha, utilisé pour le même rôle de conservation, le bha étant lui classé comme cancérigène probable, perturbateur endocrinien, repro toxique, toxique pour les milieux aquatiques etc… Donc dans le doute éviter ces molécules enceinte ou pas serait un plus.

    Bi oil, anciennement bio oil ( gros LOL) est une grosse déception, et quand on fabrique un produit destiné majoritairement aux femme enceintes et aux mamans on fait attention aux ingrédients !!

    Désolée pour le pavé mais ça m’énerve. De nos jours il faut faire attention à tout, en alimentation, en cosmétique etc, on nous bombarde de molécules de synthèse « possiblement » toxiques, cancérigène, et quand après plusieurs années on se décide à les retirer du marché grâce à des études démontrant leurs effets néfastes (ou pas… coucou le roundup) on les remplaces par des molécules similaires qui mettront encore plusieurs décennies avant d’être déclarées néfastes à leurs tour. Mais ça c’est un autre débat.

    Bref, qui que vous soyez, évitez Bi-oil.

    18 mai 2018
  • Emi

    REPLY

    Bonjour j ai utiliser bi-oil sur les cuisse sa aller bien j ai voulue utiliser sur le bras et démangeaisons rougeur se produit et normalement fait pour notre bien être et pas pour avoir des plaque rouge après déçu ne pas utiliser

    12 juin 2018
  • Olfa

    REPLY

    C’est un produit pas du tout destiné pour les femmes enceinte. J’ai eu une grande allergie lié à cette l’huile avec pleins de plaques sur le ventre et les cuisse évidemment où j’applique bi oil, qu’ils m’en tout simplement gâcher mes vacances et surtout j’ai paniquée pendant le 3 ème mois de grossesse.

    30 juin 2018
ECRIRE UN MOT