On a testé les couches Carryboo

On a testé les couches Carryboo

On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article peu glamour bébé pour vous dresser le portrait de nouvelles couches arrivées sur le marché : les couches de la marque Carryboo. Après en avoir testé un paquet dans le sens où les fesses de bébé ont vu des Pampers, Lotus, Marmailles plus… voilà qu’elles ont mis l’enseigne Carryboo à l’épreuve.

A l’heure où bon nombre de produits et soins bébés sont pointés du doigts pour leurs compositions douteuses, de nouvelles marques émergent avec des arguments de qualité. C’est bien évidemment le cas de Carryboo : « nos produits sont élaborés avec des ingrédients de qualité, les plus naturels possible, sans substances nocives et respectueux de la planète ». Je ne vous laisse pas plus longtemps dans le mystère et vous présente ces couches et mon avis de maman.

On a testé les couches Carryboo

On a testé les couches Carryboo

Sans m’être pour autant orienté vers des couches écologiques et bio pour les fesses de bébé, naturellement, la maman que je suis veut le meilleur pour son bambin et sa santé. Jusqu’à ce test, je ne vous cache pas que nous utilisions des couches Lotus, qui nous convenaient parfaitement (sans chlore, sans pétrole, sans OGM, écologiques, efficaces et acceptées par bébé). Mais alors, qu’est ce que j’attends d’une bonne couche pour bébé ? Qu’est ce qu’une couche de qualité ?

Une bonne couche pour bébé, hormis le fait qu’elle doit avoir une composition sans risque pour mon bébé, doit avoir un prix raisonnable, un large panel de tailles disponibles, elles doivent être douces, ultra absorbantes, extensibles et confortables.

On a testé les couches Carryboo

Les couches Carryboo, différentes des autres ?

Carryboo propose des produits (des couches ainsi qu’une gamme de soins bébé) respectueux de la santé, de la peau sensible de bébé et de la nature. Il s’agit donc de la première gamme de couches dermo-sensitives, fabriquée en France (contrôles stricts pour la sécurité de bébé, traçabilité sur l’ensemble de la chaîne de production et de commercialisation) et testée régulièrement contre les substances nocives.

Les couches dermo-sensitives Carryboo® sont/ont :

  • Testées dermatologiquement : non irritantes, hypoallergéniques, douces et confortables. Elles ne contiennent ni lotion, ni parfum.
  • Elles contiennent 0% petrolatum, chlore, OGM et latex.
  • Elles sont contrôlées régulièrement contre les substances nocives (laboratoire EUROFINS).
  • Le voile de surface et la cellulose naturelle contenue dans le matelas absorbant des couches Carryboo® ont été blanchis sans chlore afin d’éviter tout risque pour la santé de bébé et certifiée FSC® (FSC® est l’abréviation de “Forest Stewardship Council” (Conseil pour la bonne gestion des forêts). La certification FSC garanti que le produit a été fabriqué à partir de matériaux issus de forêts gérées de façon responsable et durable dans une logique de conciliation des aspects environnementaux, économiques et sociaux.).
  • Les couches Carryboo® ont des attaches ultra-extensibles et des barrières anti-fuites latérales qui vont venir épouser les cuisses de bébé, garantissant confort et protection optimale pendant 12h, de jour comme de nuit.
  • Les couches Carryboo® ont obtenu le label Nordic Ecolabel/Swan qui garantit un impact limité sur l’environnement que ce soit dans le choix des matières premières, lors de la production ou encore du transport et de la distribution.
  • 6 tailles disponibles : de 2 à 30 kg.

couches_carryboo

On a testé les couches Carryboo, mon avis de maman

On a testé les couches Carryboo
Parce que changer la couche est un moment assez particulier : aussi peu glamour et plaisant soit-il lorsque bébé nous a laissé un beau cadeau, c’est également un instant qui peut être intime, l’occasion de babiller avec bébé, d’échanger des regards, des sourires, rien qu’à deux, loin de l’excitation et le bruit habituel.
Depuis bientôt 8 mois que je change la fesse de bébé 2, je suis rodée hélas. Comme toutes les mamans, j’en ai vu des vertes et des pas mure et je ne vous parle de la période où on attaque la diversification alimentaire. Bonjour les odeurs, les couleurs et les textures toutes bizarres. Bref, je vous passe les détails peu ragoûtants, qui font pourtant partie de la vie et du quotidien.

D’aspect extérieur, les couches Carryboo sont mignonnes et illustrées, sur le devant, afin que le papa ou la maman sache d’un seul coup d’œil ou se trouve le devant du derrière. J’ai pour habitude de toujours ouvrir la couche propre avant d’enlever la sale, et quand tu as un petit garçon, mieux vaut faire vite et prendre le pli. C’est pourquoi ce petit détail de trouver rapidement dans quel sens on met la couche est important. Après, je ne vous cache pas que je ne me suis pas attardé sur les dessins. Ce n’est pas ma priorité.

Au niveau du toucher, elles sont très douces et moelleuses. Je remarque également qu’elles ne présentent pas d’odeur « chimique ». Par ailleurs, immédiatement, on se rend compte qu’elles sont relativement épaisses, ce qui n’est pas toujours le cas. C’est déjà un bon signe.

Passons au critère le plus important, l’étanchéité. Est ce que des couches, fabriquées en France, dans le plus grand respect de la nature, de l’environnement et de la santé peuvent elles être efficaces ? Puisque l’absorption est l’intérêt même de la couche de bébé, et bien oui ! Il m’est arrivé, avec d’autres marques, de devoir changer bébé la nuit parce que la couche était trop mouillé et ça le réveillait. Le temps que l’on comprenne le pourquoi du comment, ça avait déjà pris un moment. Et bien il s’avère que les couches Carryboo tiennent toute une nuit. Absorbantes, elles laissent les fesses de bébé au sec, ne gonflent pas excessivement non plus et ne présentent aucune fuite. Je n’ai aucun gros accident à déplorer : pas de caca (appelons un chat un chat, je suis désolée si ça en choque ou rebute certaines) jusqu’au milieu du dos, pas de body mouillé qui vous fait comprendre que vous êtes arrivé un peu trop tard. Rien. Elles ont parfaitement jouées leur rôles, en respectant les fesses de bébé. Je n’ai pas remarqué de rougeurs ou quoi que ce soit d’autres. Mon bébé les tolère parfaitement.

Le seul petit bémol que je peux accorder, c’est au niveau de l’élasticité des attaches. J’ai un bon pépère et j’ai trouvé qu’elles manquaient un peu d’élasticité. Néanmoins, je pense que mon bébé était à l’aise car je n’ai pas remarqué qu’il pleurait plus. Il semblait être bien confortable là dedans, c’est l’essentiel.

On a testé les couches Carryboo

Je suis donc très contente que mon bébé ait pu tester ces couches qui ont de très bons critères de qualité. En parlant de critère, je n’ai pas encore évoquer le fameux prix. Car ne nous cachons pas, c’est un sacré budget les couches ! Les produits Carryboo sont commercialisés chez Auchan essentiellement (en grande surface, c’est déjà bien et accessible) et les prix peuvent donc varier. Nous sommes entre 0,33 et 0,41 centimes la couche. Ce qui correspond à peu près à des Pampers ou des Lotus. Donc tant qu’à faire, autant choisir des couches saines pour bébé. Je n’ai hélas pas du tout de Auchan à proximité de chez moi donc pour le moment, je suis repartie sur les Lotus, j’espère donc que la marque sera distribué dans d’autres enseignes à l’avenir.

Et vous mesdames, vous connaissiez cette marque ? Etes vous vigilante à la composition des couches de bébé ou pas du tout ? Vous les achetez en magasin ou sur internet ?

Carryboo – Couches – Plus d’informations juste ici

Jennifer : femme / maman / épouse / freelance / rédactrice web / blogueuse / beauty-addict / passionnée de photos / chiante et impatiente / mais bienveillante.

ECRIRE UN MOT