Je suis passionnée de beauté depuis toute jeune, j'ai souhaité en faire mon métier (BTS esthétique) et me voilà finalement blogueuse beauté. Mais pas que. Bienvenue à vous dans mon univers.
Image Alt
 • Lifestyle  • Famille - Maternité  • Mon deuxième trimestre de grossesse
Mon deuxième trimestre de grossesse

Mon deuxième trimestre de grossesse

Mon deuxième trimestre de grossesse

Aujourd’hui, je reviens vers vous avec beaucoup de retard, pour vous raconter un peu comment s’est passé mon deuxième trimestre de grossesse. Après un premier trimestre rythmé par les désagréments auxquels il est rare et difficile d’échapper, j’avais hâte de passer ce cap est d’entrer dans le deuxième. Il est dit que les trois premiers sont les pires. Mais ce ne sont que des on dit… puisque en ce qui me concerne, vu que chaque grossesse est unique, les symptômes bien désagréables se sont envolés il y a peu de temps seulement.

Mon deuxième trimestre de grossesse

Chaque grossesse est différente et ça, je le confirme. Cette fois-ci, ça n’a pas absolument rien à voir avec la première, pour laquelle je n’avais jamais été malade ni quoi que ce soit. Pour ma fille, tout s’était merveilleusement bien passée. Celle-ci, en revanche, est plus compliquée pour moi.

Des améliorations dites vous ?

Je n’en ai hélas pas vu la couleur. Pour moi, les mois suivants ont été assez semblables aux trois premiers. Les nausées ne se sont pas atténuées, les soucis de digestion non plus. Mon odorat a du se développé puisqu’un rien me dérangeait. Je pouvait avoir super envie de manger un aliment bien particulier, et au moment de la cuisson, l’odeur me remuait. J’en connais un que ça agaçait grandement mais je n’y pouvais pas grand chose. J’ai tout de même pu m’alimenter et faire grandir bébé. Et mon ventre aussi. Et pas que lui d’ailleurs. Un peu partout.

J’ai beau avoir déjà été enceinte une fois, cette transformation physique fut et est encore, aussi difficile à vivre que la première fois. On se voit prendre des kilos, s’arrondir de tous les côtés, on sait que c’est normal, que c’est bien mais psychologiquement, ce n’est pas toujours facile à assumer ni même de se plaire dans ce nouveau corps. D’autant plus quand tu es enceinte en même temps à 3 jours prêt que ta belle-sœur, qui fait son possible pour ne pas prendre de poids, mange light, fais du sport et ne s’arrondit que du ventre.

A côté de ça, j’ai continuer à ressentir une assez grande fatigue. Et le fait que mon mari ai commencé à travailler de nuit n’a pas tellement arrangé les choses, même si en soi, c’est ce que nous voulions. En effet, à partir de ce moment là, ma fille a commencé quelque peu à faire des caprices, le soir et plusieurs fois pipi dans la nuit. Il fallait donc se relever plusieurs fois. Mais pas le temps de se reposer, il faut s’occuper de la petite et travailler.

Mon deuxième trimestre de grossesse

Les changements et désagréments

oui car il y en a, désolée.

Au cours du deuxième trimestre, vous le savez peut-être, il y a l’échographie morphologique, qui est assez longue et permet de mesurer en long en large et en travers toutes les parties et membres de bébé. C’est aussi à ce moment là que ma fille a su qu’elle allait avoir un petit frère, puisqu’elle était avec nous.

J’ai ressenti bébé dans mon ventre, assez tôt par rapport à ma première, tout d’abord sous forme de gazouillis/gargouillis, comme si ça faisait des bulles ou comme quand tu viens de manger parfois, ou que tu as bu beaucoup d’eau ; puis plus distinctement. Au fil que les mois passent, mon ventre s’arrondit et se durcit car il prend de plus en plus de place. Les sensations ne sont absolument pas les mêmes que la fois précédente. Vous allez peut-être trouver ça cruel mais quelques fois, quand bébé bouge (et ça c’est encore pire au 3ème trimestre), ce n’est pas du tout agréable, voir même douloureux. Tantôt il est positionné très bas, tantôt il est très haut, si haut que ça peut faire mal ou appuyer sur un organe. Là-dedans, de temps à autres, j’ai l’impression que je suis un punching-ball tellement je sens bien ces petits poings. Je le soupçonne aussi de faire des galipettes ou des roulades sur le côté car c’est la sensation que ça donne. Je suis bien évidemment contente de le sentir bouger, c’est une sensation unique et des instants magiques, et puis c’est que tout va bien et qu’il est en forme. Sachez toutefois que cela peut être désagréable et douloureux.

Le mois qui a suivi l’écho, ce fut le fameux test du diabète gestationnel auquel certaines échappent quelle chance mais pas moi : maman est diabétique, Merci maman chérie. Franchement, je vous souhaite de ne pas avoir à le faire. C’est horrible. Cela consiste à boire une potion composée que de sucre, aromatisée, Dieu soit loué, en un minimum de temps, afin de voir à h+1 et h+2 l’évolution du taux de sucre dans le sang. Heureusement pour moi, je n’en ai pas. Mais je n’avais qu’une hantise, c’est de vomir ce truc avant même d’avoir fini. Je me disais non, non tiens bon, c’est comme du coca, je fermais les yeux et buvait. Oui car si je vomissais, j’aurais du probablement recommencer !!!!

Au niveau moral, il n’y a pas longtemps que ça va mieux et j’ai déjà bien entamé mon 3ème trimestre à l’heure ou je vous écris. Durant encore tout le 2ème trimestre, j’étais très émotive, sensible, fragile, irritable et susceptible. Je ne contrôlais pas mes émotions, un rien me faisait pleurer, une simple réflexion m’agaçait, je m’emportais assez rapidement… ce fut mouvementé voyez vous.

Mon deuxième trimestre de grossesse

C’est l’heure du bilan

Côté kilos… j’en prends évidemment, et je ne me pèse pas chez moi. La sage-femme le fait à chaque visite et ça me suffit. Je ne me stresse pas avec ça.

Bien que je sois très heureuse d’être enceinte, c’est ce que je voulais, nous le souhaitions, cette deuxième période ne fut pas facile à vivre pour moi. Hormis les petits désagréments physiques, le plus difficile aura été de ne pas avoir le moral, sans vraiment savoir pourquoi ; de ne pas contrôler mes émotions au point de ne pas même pas pouvoir me réjouir d’attendre ce bébé.

A l’heure ou je vous écris, je rentre dans mon 8ème mois, les choses passent à une vitesse folle et certaines angoissent commencent à faire leurs apparitions, je pense vous en reparler prochainement si ça vous dit. Et voilà, c’était mon 2ème trimestre, que je ne regrette pas, il se serait mieux passé ça aurait été encore mieux.

Pour les mamans ou futures mamans, comment ça s’est passé pour vous ? Si vous avez des questions n’hésitez pas ?

 

Jennifer : femme / maman / épouse / freelance / rédactrice web / blogueuse / beauty-addict / passionnée de photos / chiante et impatiente / mais bienveillante.

Commentaires
  • Coucou ma belle !
    C’est toujours un plaisir de te lire, et de nous partager ton aventure ! Félicitations pour le petit frère, je me doute que ce ne doit pas être rose tous les jours, courage pour ce dernier trimestre !
    Belle journée à toi, bisous ♥

    8 mai 2017
  • Coucou ma belle,
    Merci de partager ça avec nous, c’est hyper touchant je trouve ! Je te souhaite d’avoir le moral parce que c’est si beau et fort d’attendre un petit bout !
    Plein de bisous à toi <3

    8 mai 2017
ECRIRE UN MOT