De vous à moi

Voilà un article bien différent. J’ai longuement réfléchi avant de l’écrire. Avant de prendre cette décision. J’ai pesé les pour et les contres. Envisager les conséquences.

Mais étrangement, je ne me suis jamais senti aussi bien et aussi libre que depuis que j’ai pris cette décision : celle de mettre un terme dans les prochaines semaines (encore des contrats et articles à boucler) au blog Le Monde de Jenn.

Oui, vous avez bien lu.

La pression de certaines marques, de certains engagements, ainsi que celle que je m’infligeais du fait de mon niveau d’exigence envers moi-même auront eu raison de moi. Avec le temps, j’avais l’impression que mon blog… n’était finalement plus le mien. Alors que j’ai eu tant de mal à le construire, à le faire grandir et connaître, à l’enrichir, à le faire évoluer… j’ai le sentiment qu’il m’a glissé entre les doigts et qu’aujourd’hui, il est juste le fruit d’une succession de collaboration, d’une multitude de tests produits, d’une accumulation de soins…

J’ai bien conscience de la chance que j’ai eue, et que j’ai.

Je suis fière toutefois de l’avoir amené jusque-là. D’avoir toutes ces visites, ces lectrices, ces personnes fidèles qui me suivent. De l’avoir développé, d’avoir moi-même progressé (du moins j’espère) dans mes mises en scène, mes prises de vue, mes retouches, etc.

Je n’oublie pas d’où je viens et tout le chemin que j’ai parcouru. Mais je pense m’être un peu perdue. Parmi tout ça, parmi tous ces blogs, cette concurrence, ces timings imposés, les exigences de ce milieu qui n’a que très peu de considération pour tout le travail et l’investissement que cela représente.

Je n’oublie pas non plus toutes les personnes qui m’ont permises d’être là où j’en suis, qui m’ont suivies, accompagnées, soutenues. À leur manière. Que ce soit des « blopines » ou des marques partenaires/agences (Anna, Aurélie, Laeticia, Clarisse, Laetitia, Lily 😘, Murielle, Aurélie, Cécile… ainsi que Hivency, Bureau Franck Drapeau, et tous mes autres collaborateurs 😘😘.

J’aime toujours écrire, bloguer, prendre des photos, etc. Mais pas dans ses conditions. J’ai la sensation que ce n’est plus moi qui décide de ce qu’il se passe ici alors que j’en suis la rédactrice et que c’est censé être mon espace. C’est un sentiment étrange et je ne sais pas si vous le comprendrez. Je l’espère du moins.

Je ne m’éloigne pas pour autant de la blogosphère et je continuerai à vous lire. Ici, ou sur les réseaux.

Il n’est pas impossible que je revienne mais dans l’immédiat, je profite de l’été. Des vacances des petits. De notre nouvelle maison.

Pour ce qui est de la boutique, elle reste en ligne ici pour le moment, jusqu’à ce que je trouve le temps de la déménager et l’améliorer.

Voilà. Sur ces quelques mots, je vous dis à bientôt, bonne continuation à toutes et à tous.